Un guide SEO – référencement à destination des photographes (suite)

7) Optimisez vos descriptions

De la même manière que les titres de vos Pages / Articles, les déscriptions aussi appelées Meta sont les premières lignes qui apparaitront sur les moteurs de recherches. Elles donnent un aperçu du contenu de la page aux utilisateurs.
Les premières phrases de votre article seront utilisées par défaut. Il arrive que cela convienne parfaitement mais comme c’est rarement le cas, je vous conseille de forcer la réécriture de celles-ci.
Le plugin SEO by Yoast sous WordPress vous permet de personnaliser les descriptions de vos pages et de vos articles. Il suffit de cliquer directement dans l’encart Yoast SEO, situé en dessous de votre article afin de modifier cela. Facile n’est ce pas ? 🙂

8) Optimisez vos images

– L’importance de renommer ses images

Souvent, à l’importation ou à l’exportation de nos images, celle-ci sont nommés de la façon suivante : DSC_0001.JPG, Photo_01.JPG … Il est important de prendre le temps de renommer vos fichiers avant de les publier sur votre site.

Par exemple, une image portant le nom de mariage-bretagne.jpg sera toujours plus appréciée par les moteurs de recherche. De plus, vos photos seront succéptibles de ressortir dans Google Images et ainsi générer du trafic supplémentaire vers votre site.

– L’importance de la vitesse de chargement d’une page

Il est maintenant prouvé que les résultats dans les moteurs de recherche sont influencés par la vitesse de chargement des pages. Or, en tant que photographes, nous sommes souvent confronté au problème de « poid » de nos photos.
Un article contenant une dizaine, ou même une vingtaine d’images, mettra un certain temps à charger lors d’une visite. Afin de diminuer la taille de mes fichiers et ainsi d’améliorer la vitesse de chargement de mes pages, j’utilise le site internet Compressor !

Ce dernier permet de diminuer la taille d’une photo de 80% sans perte de qualité. Il est donc indispensable de l’utiliser pour garantir une meilleure expérience à vos futurs visiteurs ! A noter qu’il existe aussi une application du nom de JPEG Mini qui remplit les mêmes fonctions.

 

Compressor.io

9) Evitez l’abus de mots clés et autres mauvaises pratiques SEO

Vous l’avez compris, les mots clés présents dans vos titres, vos descriptions et évidemment dans le contenu de vos article est important. Cependant, sachez que les abus liés à ceux-ci sont sanctionnés par Google et les autres moteurs de recherche.

– Par éxemple, si le mot clé Mariage est présent une dizaine de fois dans votre texte alors que celui-ci ne comporte qu’une dizaine de lignes, c’est mauvais signe …

– Autre exemple, ne pensez même pas à tenter le coup du texte blanc sur fond blanc. C’est une pratique qui date des années 2000 et qui est désormais fortement sanctionnée …

– Dernière pratique à éviter : l’achat de liens. Votre référencement et votre classement dans les résultats de recherche sont influencés par le nombre de liens qui mènent à votre site web.
Pour faire simple, si demain un gros blog décide de publier un article avec vos photos et pointe ainsi un liens vers votre site, cela améliorera votre référencement naturel.

Dans le cas inverse, si un site de mauvaise qualité et à mauvaise réputation fait de même, cela nuira à votre référencement. Evitez donc les publicités qui vous proposent d’acheter des liens (backlinks) afin d’améliorer votre SEO.

10) Votre site doit être compatible mobile, ou Mobile Friendly

Cela devait arriver, les smartphones et les tablettes sont désormais plus utilisés que les ordinateurs afin de parcourir le web. Et cela, évidemment, Google le sait !

Ainsi, un site non compatible mobile se verra pénalisé par rapport à un autre dans son référencement naturel. Evidemment, vous n’allez pas le rendre compatible en un claquement de doigts dans la mesure ou vous, nous, ne savons pas coder !

Il est donc indispensable d’acheter un thème wordpress en s’assurant que celui-ci est bien compatible mobile. Je vous rassure, la quasi totalité des thèmes qui sortent aujourd’hui le sont. Cependant, veuillez vérifier cet élément si vous utilisez une vieille maquette qui ne serait pas à jour …

Site internet compatible mobile

11) Référencement : diminuez votre taux de rebond

Premièrement, de quoi s’agit il ? Une petite description Wikipédia s’impose :

Le taux de rebond (bounce rate en anglais) est le pourcentage d’internautes qui sont entrés sur une page Web et qui ont quitté le site après, sans consulter d’autres pages. (Ils n’ont donc vu qu’une seule page du site.

Sachez que Google et les autres moteurs de recherche ont connaissance de cette statistique. Ils estiment que si vos visiteurs ne s’attardent pas sur votre site, c’est que ce dernier n’est pas pertinent et manque d’intérêt par rapport à la requête éffectuée. Votre référencement naturel risquerait alors d’être pénalisé.

Afin de réduire ce fameux taux de rebond, voici quelques conseils :

Veuillez éviter :

– Les longs paragraphes, lourds et remplis de fautes d’orthographe.
– Les musiques en lecture automatique.
– Les publicités qui envahissent l’écran de votre visiteur dès son arrivée.
– Les liens périmés, inexistants.
– Les pages lourdes et longues à charger.
– Le manque d’optimisation mobile.
– Un contenu inadapté au titre de la page.

12) L’acquisition de liens pertinents et de qualité

On termine en beauté avec sûrement l’élement le plus important de ce guide : les backlinksPour faire simple, un backlink, ou encore un lien entrant en français, est un lien qui pointe vers votre site internet.

Votre référencement naturel dépend donc de la quantité mais surtout de la qualité de ces derniers.

Il s’agit de l’outil le plus puissant mais aussi le plus difficile à mettre en place en terme de SEO. Un site de confiance qui pointe vers votre site personnel témoigne de la pertinence de votre contenu et les moteurs de recherche prennent cela en considération.

En tant que photographe, afin d’améliorer votre référencement naturel, il est donc très important de tenter d’être publié sur d’autres sites en rapport avec votre activité.

Par exemple, en soumettant vos séances d’inspiration à des blogs de mariage, en participant à des concours, en s’inscrivant sur des annuaires en ligne, en prenant part à des discussions sur des forums ou encore en faisant du « guest-blogging » sur d’autres sites que le votre …

Attention cependant, tous les liens ne sont pas bons à prendre. Certains amélioreront votre référencement si ils sont considérés comme étant de confiance, d’autres en revanche pourront y nuire.

Conclusion du guide SEO et référencement

Conclusion

Il y a évidemment bien plus d’éléments qui peuvent être listés dans ce guide. Les moteurs de recherche mettent à jour leurs algorythmes en permanence et c’est pour cette raison que le SEO est une pratique complexe et assez méconnue.

Si jusque là tout cela vous faisait peur, c’est maintenant le meilleur moment de débuter ! Comme je l’ai annoncé, vous n’aurez pas à rédiger la moindre ligne de code … 🙂

Pour résummer le référencement naturel et la vision que vous devez avoir de ce dernier, je dirais simplement qu’il est nécessaire de créer et développer un site internet que vous aimez avant tout et que vos lecteurs apprécient aussi. Ainsi les moteurs de recherche suivront votre démarche. La qualité est reine !

Enfin, il est fort possible qu’à la lecture de ce guide vous soyez découragé devant de si nombreuses étapes et devant autant de texte. Cependant, j’espère tout de même que ces douze étapes vous aideront à maximiser le référencement de votre site internet et vous permettra de développer votre activité en tant que photographe.

Si vous avez des questions supplémentaires, ou même si vous souhaitez me notifier des erreurs, n’hésitez pas à prendre part à la discussion dans les commentaires !

A bientôt ! Gauthier

Share This