Un guide SEO à destination des photographes – 1/2

Guide SEO et référencement pour les photographes

J’ai toujours été passionné par le milieu du web … Avant même de me lancer dans la photographie, lorsque j’étais encore étudiant, je possédais déjà plusieurs sites internet : actualités, poker, surf, entreprenariat …
Même si ces sites n’existent plus aujourd’hui, ils laissent derrière eux un certain savoir-faire que j’ai acquis au fil des années. Je me rend compte que j’ai des connaissances, certes assez basiques, mais qui pourraient être utiles à d’autres. Pourquoi pas à vous ?

Parce que c’est avant tout dans le partage que le milieu du web et la photographie se réunissent, j’ai décidé de mettre à disposition un petit guide en deux parties sur ce que j’ai appris en SEO (Search Engine Optimization, ou référencement en français) ces dernières années.
Qui sait, peut être que cela vous évitera de nombreuses heures sur internet en quête d’informations et d’astuces pour mieux référencer votre propre site internet ! 🙂

Pourquoi est il important en tant que photographe d’avoir un bon référencement sur son site internet ?

Faisons simple et gardons le langage geek qui fait peur pour plus tard ! 🙂 Aujourd’hui, il n’a jamais été aussi simple d’intégrer le milieu de la photographie. Un appareil photo, un ordinateur et vous êtes libre de vous dire photographe.
Rajoutez-y un site internet, quelques papiers à remplir et vous voilà photographe pro. Avec Instagram, certains le sont même avec de simples smartphones … Alors comment, dans cette masse de photographes autodidactes, comptez vous vous démarquer ?

Vous êtes peut être bon, voir très bon, mais cela n’empêchera pas vos clients potentiels de choisir un autre photographe que vous dans la mesure où son site est mieux référencé que le votre sur les moteurs de recherche.
Vos travaux, afin d’être connus et reconnus, doivent avant tout être vus et c’est exactement ici que le SEO entre en jeux.

Voici un guide en douze étapes qui vous donnera une base solide pour augmenter vos résultats sur les moteurs de recherche et ainsi vous construire un site vitrine qui pourra témoigner de vos compétences auprès de vos futurs clients.
Référencement naturel et photographie

1) Choisissez un bon nom de domaine

Commençons par le commencement. Vous avez peut être déjà créé votre site internet mais si ce n’est pas le cas, voici quelques conseils pour bien choisir son nom de domaine.
Dans l’idéal, votre nom de domaine doit être assez court, facile à mémoriser et dans la mesure du possible il doit inclure votre nom ou bien des mots clés en relation avec votre activité.

Dans la plupart des cas, les photographes optent pour leurs noms (Gauthierleguen.fr) ou y ajoutent le terme photographies / photography (GauthierleguenPhotographies.fr). Attention cependant à bien éviter ce genre de nom de domaine : www.best-wedding-hotography-in-the-world.com 🙂

2) Hébergez votre site et mettez en place un blog

Un blog est un formidable outil de marketing et de référencement qui peut vous aider à établir et à développer votre activité. Il éxiste de nombreuses plateformes de blogging comme Tumblr, Blogger ou encore WordPress mais il est tout à votre avantage d’héberger et de blogger directement sur votre propre site web, sous votre propre nom de domaine.
Il est inutile de dire que Google adore les belles pages bien écrites, avec du texte pertinent et de jolies photos 🙂 De plus, blogger ailleurs impliquerait que vos lecteurs n’aient pas accès à votre portfolio qui lui serait disponible sur votre site. Ce serait tout de même regretable non ?

Blog et SEO

3) SEO et Google Webmaster Tools

Il serait exagéré de supposer que la vérification de votre site dans Google Webmaster Tools influencerait directement sont référencement. Cependant, l’outil peut vous donner un aperçu détaillé de la « santé » de votre site internet. Il vous listera les liens inéxistants ou encore les erreurs présentes sur votre site qui peuvent nuirent à votre référencement naturel.

De plus, il révelera votre classement dans les résultats de recherche sur certains mots-clés ou expressions. Dans la mesure où il s’agit d’un outil entierement gratuit, ne l’ignorez pas !

4) Réécrivez vos permaliens

Vous avez déjà visité un site internet qui possède des liens comme celui-ci : http://www.exemple.com/index.php?cat=2563&mode=ujly&vari=2az4a2olw7z56a ? Si c’est le cas, je suppose que vous n’y êtes pas resté longtemps.

Tout comme vous, les robots responsables de l’indéxation des sites internet préfèrent les liens ordonnés comme par exemple : http://www.exemple.com/photos/bretagne/paysages-bretons/
Pour modifier vos permaliens et les réécrire de vous même, rien de plus simple. Dans WordPress, Dirigez vous vers le menu Réglages où vous trouverez l’onglet Permaliens. Vous êtes alors libre de modifier leurs structures. En ce qui me concerne, je préfère utiliser le réglage Nom de l’article.

5) Utilisez un plugin SEO

Se lancer dans la création d’un site internet peut parfois faire peur dans la mesure où on identifie cela au simple fait d’être capable de coder. Sachez de suite que c’est faux.

La grande majorité des personnes qui possèdent un site n’ont jamais écrit la moindre ligne de code. Moi même, bien que je sache réécrire ou modifier certaines lignes déjà éxistentes, je n’ai jamais su coder.

Il existe pour cela de nombreuses plateformes ou même des plugins qui pourront vous simplifier la tâche.
En ce qui concerne le référencement, le plugin le plus connu est sûrement celui de YOAST. Cette extension fera le travail pour vous et optimisera votre site internet en arrière plan.

Libre à vous de vous balader dans ses réglages afin d’y ajuster vos préférences. De plus, il vous permettra de forcer la réécriture de vos titres de pages/articles ainsi que leurs descriptions (voir ci dessou).

6) Optimisez vos titres de pages / articles

Il s’agit de l’élément le plus important pour votre référencement naturel. Vos pages référencées dans les moteurs de recherche apparaissent de la façon suivante : Titre > permalien > description ou extrait de l’article.

Présentation d'un article

 

Voici un exemple : vous êtes photographe sur la région Bretagne et vous venez de réaliser un superbe reportage sur le domaine du château de Guilguiffin. Vous souhaitez mettre vos photos en ligne et vous vous lancez donc dans la publication d’un article de blog. Lequel de ces titres choisiriez vous ?

1) Quentin et Aurélia

2) Mariage en Bretagne : Quentin et Aurélia au château de Guilguiffin

Je pense que vous avez compris où je veux en venir ? Dans le cas numéro 1), il est quasiment certain que vous n’obtiendrez aucun trafic via les moteurs de recherche pour la simple et bonne raison que la requête « Quentin et Aurélia » est imprécise et surtout peu probable. En revanche, pour l’option 2), une personne cherchant à se renseigner de façon générale sur les mariages en Bretagne, sur les différents photographes de la région ou encore sur le château de Guilguiffin, tombera fort probablement sur votre article et découvrira ainsi vos photos.

C’est de cette façon que les futurs mariés en Bretagne découvre chaque année mes travaux. La quasi totalité de mes contrats de reportage proviennent du référencement naturel de mes pages / articles alors ne prenez pas ça à la légère, même si vous aussi vous serez tenté d’imaginer des titres originaux et créatifs ! 🙂

Afin de ne pas vous perdre en cours de chemin, j’ai opté pour un guide en deux parties. La partie suivante, qui traitera six autres étapes du référencement, clôturera ce guide et devrait être publiée en début de semaine ! A bientôt !